Je vous mets en lien ci-dessous l’interview réalisée début mai 2017 par votre humble serviteur avec Joao de Almeida, journaliste chez « Observador »,  de la presse en ligne… portugaise ! Hé oui ma renommée dépasse maintenant les frontières ! Bon j’avoue, c’est surtout parce que le journaliste et moi-même avions un ami commun mais l’intérêt au final est que mon témoignage dépasse les barrières linguistiques !

Nous sommes revenus brièvement sur la soirée du Bataclan, sur la façon dont cela a changé mon quotidien et ma façon de voir les choses ; nous avons aussi abordé le sujet de la politique et des élections présidentielles, j’ai vite compris que l’extrême droite n’était pas la tasse de thé de mon interlocuteur (o surprise !)(hem…)

L’interview est relativement fidèle à ce qui s’est dit ( à savoir une vidéo-conf de 3/4h environ). Le seul bémol, mais pas des moindres, est que le journaliste s’est apparemment senti obligé de rajouter, en fil rouge de l’interview, le témoignage d’un psy portugais qui se permet, du haut de sa condescendance gauchiste, de lier mon vote fn à un simple traumatisme de rescapé. Je n’irais pas jusqu’à dire que ça me surprend, la simplification à outrance étant l’apanage des gauchos qui ne peuvent supporter une réalité qui les dépasse. Mais bon, au moins le sujet a eu le mérite d’être abordé et j’ai pu à nouveau exprimer ma désapprobation avec le message écœurant de mièvrerie « Vous n’aurez pas ma haine » qui n’a que trop longtemps abreuvé les médias.

Bref voici l’interview en lien ci-dessous, c’est en portugais forcément… donc vous avez le choix, soit vous vous dégotez un pote portugais, soit vous faites du google trad comme moi ! Bonne lecture ! 🙂

Interview de Joe Bauers par l' »Observador »

Publicités